investir

GROUPE DCL INVESTIT 3 M$ POUR L’AGRANDISSEMENT DE SES INSTALLATIONS À SAINT-HYACINTHE

Saint-Hyacinthe Technopole annonce le début d’un nouveau chantier dans le parc industriel Olivier-Chalifoux de Saint-Hyacinthe. Groupe DCL vient de dévoiler les détails d’un investissement de trois millions de dollars pour l’agrandissement de ses installations maskoutaines et a amorcé, du même coup, les travaux de construction qui y sont liés.

La construction, qui s’échelonnera jusqu’en juin prochain, permettra l’ajout d’une superficie de 20 000 pieds carrés de l’usine de Saint-Hyacinthe. Cet agrandissement est rendu nécessaire par l’augmentation des activités de production d’additifs non médicamenteux et la demande croissante dans le domaine de l’entreposage. En effet, en plus de distribuer et de fabriquer des produits en nutrition et santé animale, l’entreprise offre des services d’entreposage adaptés aux secteurs alimentaire, pharmaceutique et industriel.

« Nous avons élargi nos activités à la demande de nos clients, notamment pour entreposer leurs produits. Cela a amené une forte croissance et c’est pourquoi nous avons choisi de nous démarquer avec des espaces plus modernes qui répondront aux normes les plus exigeantes en matière de suivi et de traçabilité », a spécifié Martin Grégoire, président de l’entreprise.

Ainsi, les nouveaux espaces auront une hauteur de 50 pieds et seront dotés d’une technologie assurant une fiabilité exemplaire et permettant de maximiser leur volume. « Cela nous permettra de passer d’un roulement de 24 000 à 72 000 palettes annuellement. Nous pourrons également mieux servir nos clients avec une plus grande rapidité d’exécution. Aussi, grâce à un système WMS, nous aurons une meilleure gestion informatique de notre entrepôt et une meilleure connaissance en quantité et en qualité de l’activité des stocks. Nous pourrons optimiser le processus de la préparation des commandes et améliorer la traçabilité » a-t-il ajouté.

Cet important investissement permettra également au Groupe DCL de poursuivre le développement de ses activités de fabrication et de distribution de ses produits. En étant plus performant et compétitif, il sera ainsi en mesure d’ouvrir ses marchés à l’exportation. Pour se faire, l’entreprise compte créer une quinzaine de nouveaux emplois à court et moyen terme, doublant ainsi sa main-d’œuvre.

Rappelons que l’entreprise Groupe DCL a débuté ses activités en 1996. Elle fabrique et distribue des additifs non médicamenteux pour animaux de la plus haute qualité, tels des enzymes, des probiotiques, des prébiotiques, minéraux, désinfectants et des composés aromatiques et d’extraits de plantes. Ces produits sont spécialement conçus pour l’industrie du porc, de la volaille et des ruminants afin d’améliorer la santé animale tout en respectant la lutte contre l’antibiorésistance constituant l’un des défis majeurs de santé publique du 21e siècle, un enjeu sanitaire pour les filières d’élevage et la sécurité alimentaire du consommateur.

Sur la photo : Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe, Martin Grégoire, président de Groupe DCL, Karine Guilbault, directrice du développement industriel de Saint-Hyacinthe Technopole, et Sylvie Yelle, directrice de projets de Groupe DCL.

Crédit : Patrick Roger

Retour haut de page